Comment lutter contre les idées reçues et les fausses informations ?

Pour sa 27e édition, la Fête de la science se déploie du 6 au 14 octobre 2018 en France métropolitaine et du 10 au 18 novembre dans les Outre-mer et à l'international
© Laurine Perdrix - Hélianthe

Face à la montée du climatoscepticisme, à la contestation de certains faits scientifiques (débat sur les vaccins...), à la persistance de certains préjugés (les garçons sont meilleurs en sciences), au développement des fausses nouvelles (fake news)... l’édition 2018 de Fête de la science s’empare de la thématique des fausses informations et des idées reçues.

13.07.2018

Comment se forme une idée reçue ? Comment passe-t-on d’une idée reçue à une rumeur publique ? Quelle différence entre idées reçues et fausses informations (fake news) ? En quoi la démarche scientifique est-elle en mesure d’aider chaque citoyen à valider ou à démonter des idées reçues ? En quoi est-elle plus valide que les croyances ?

La Fête de la science 2018 a une double ambition : contribuer au  débat public et développer l’esprit critique, notamment chez les jeunes, afin qu’ils puissent faire face à la désinformation et aux fausses nouvelles, comprendre que tous les  contenus ne se valent pas, et faire la part des choses entre réactions affectives et raisonnement construit.

En effet, derrière une idée reçue, se profile la question du recul à adopter face à une information, du discernement entre le croire et le savoir et de la capacité à remettre en question ses propres arguments. Avec une méthode pour y répondre : adopter une démarche scientifique

Publication : 13.07.2018