Des films scientifiques d'Ushuaïa TV à voir ici

Dans le cadre de la Fête de la science, Ushuaïa TV vous propose de visionner de nombreux documentaires, en partenariat avec le festival Pariscience.

5.10.2018

Les Rivières volantes

De nos laboratoires européens, jusqu'à une tour plus haute que la tour Eiffel implantée au cœur de la forêt amazonienne, climatologues, biologistes et chimistes explorent l'une des dernières terres vierges de notre compréhension du climat mondial : le rôle central des forêts dans la formation des nuages, et la création de véritables "rivières volantes" aux débits qui en font les plus grands fleuves de la planète.

Écrit et réalisé par Aurélien Francisco BARROS


Œil pour œil

Comment voient le chat, le faucon, la libellule ? Comment s'approcher de visions si différentes de la nôtre ? En utilisant un cobaye dans nos expériences, en allant à la rencontre d'artistes et de scientifiques ou en détournant la technologie, pouvons-nous enfin voir le monde à travers leurs yeux ?

Un documentaire réalisé par Miléna Mathèz-Loïc et produit par Thierry Berrod.
Une production MONA LISA Production / Ushuaïa TV, avec la participation de la Salamandre et le soutien du CNC.


Le trio amoureux

Le trio amoureux raconte l'incroyable histoire d'amour entre les fleurs et les insectes, une histoire à rebondissements où l'homme, acteur attentif, se découvre amoureux. Ce documentaire décrypte les relations intimes, passionnées et complexes de ce trio amoureux où l'enjeu n'est rien moins que la perpétuation de la biodiversité. Depuis, quelques décennies, l'homme prend conscience de l'importance du rôle que ce peuple de minuscules - les insectes - et ce peuple immobile - les plantes - joue à l'égard de l'environnement et dans la régénération des écosystèmes. Il a découvert qu'une loi fondamentale, celle de la coopération, est au cœur du vivant !

Écrit et réalisé par Hélène Dupont et Maxence Lamoureux


Sur les Routes de la Science

Sur les routes de la science, une série documentaire basée sur une idée originale de Emilie Martin et Marie-Pier Elie.
Co-produite par Ma Drogue à Moi, Téléfiction, Ushuaïa TV, Universcience avec la participation de RMC Découverte et Ici Explora.
Réalisateurs : Emmanuel Descombes / Damien Augeyrolles


Sur les traces des dinosaures en Alberta

Pour ce second épisode de la série "Sur les Routes de la Science", c'est au Canada, dans les magnifiques plaines de l'Alberta, que l'on retrouve les journalistes scientifiques Emilie Martin et Marie-Pier Elie, lancées cette fois-ci sur les traces des dinosaures. Voyage, en compagnie de paléontologues parmi les plus éminents du monde, plus de 65 millions d'années en arrière, dans une région encore inexplorée de la province, à la recherche de spécimens de dinosaures potentiellement inconnus... 

Comment nourrir 9 milliards d'humains

Selon les projections établies par les Nations Unies, nous serons, en 2050, entre 8,3 et 10,9 milliards sur la planète. Comment nourrir une planète dont 80 % des terres arables sont d'ores et déjà exploitées par l'agriculture ? Chaque année, le réchauffement climatique provoque typhons, inondations et sécheresses qui ravagent les cultures. Augmenter la production agricole en dépit d'un climat dégradé, tel est l'un des défis majeurs de nos sociétés pour les prochaines décennies. Un défi que des chercheurs en agronomie, via la biologie moléculaire, les OGM, ont décidé de relever au Vietnam, l'un des plus grands producteurs de riz au monde, afin de sélectionner des espèces de riz résistantes à ces fléaux. Nous retrouvons pour ce septième épisode de Sur les routes de la Science Marie Pier et Emilie sur la magnifique baie d'Halong afin de découvrir les dernières avancées scientifiques qui seront l'une des clés pour parvenir à nourrir 9 milliards d'êtres humains en 2050.

Conseiller scientifique (chercheur) : DOAN TRUNG LUU , BIOCHIMIE & PHYSIOLOGIE MOLÉCULAIRE DES PLANTES
MONTPELLIER SUPAGRO/CNRS/INRA/UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER


Volcan sous haute surveillance

Dans ce nouvel épisode de la série « Sur les Routes de la Science », c'est sur celles de la volcanologie que nous conduisent Emilie et Marie-Pier. Leur destination : le splendide Piton de la Fournaise, sur l'île de la Réunion. L'un des volcans les plus actifs au monde et l'un des lieux privilégiés de l'observation volcanologique : fréquenté par les volcanologues les plus éminents, l'observatoire installé à son sommet permet mieux que d'autres de tenter de relever le défi de la prévention des éruptions. Mais attention : aussi perfectionnés que soient les équipements de l'observatoire, ce n'est qu'au prix de difficiles ascensions, d'expéditions dans de bien étroites failles ou de relevés près de fumerolles brûlantes que les scientifiques peuvent forcer le volcan à livrer certains de ses secrets. Ces sentinelles du Piton, pendant une semaine, Emilie et Marie-Pier en partagent le quotidien. Avec, à l'esprit, cette question lancinante : le volcan se mettra-t-il en colère ?

Conseiller scientifique (chercheurs) : Nicolas Villeneuve et toute l'équipe de l'IGPG


Recherche de vie martienne - Chili

Troisième épisode de la série "Sur les Routes de la Science". Après Hawaï et l'Alberta, c'est au Chili, dans le splendide désert de l'Atacama, que les journalistes scientifiques Emilie Martin et Marie-Pier Elie posent leur sac à dos. Considéré comme l'endroit sur Terre le plus semblable à la planète Mars, l'Atacama est, pour les chercheurs, un formidable terrain de jeu. Aux côtés de ceux de la NASA et du SETI, Emilie et Marie-Pier participent aux travaux destinés à préparer les prochaines recherches de vie sur Mars, lesquelles pourraient bien bouleverser nos certitudes sur l'origine de la vie sur Terre...   


Climat : quel impact sur les séismes ? - Islande - Sur les routes de la science

Tout le monde sait que le réchauffement climatique actuel a un impact sur notre climat : d'avantage de cyclones et de sécheresses sont d'ores et déjà observés un peu partout sur la planète. Mais ce réchauffement a également, à plus long terme, des conséquences beaucoup moins connues : le réchauffement de notre planète va générer une activité géologique plus turbulente qu'aujourd'hui. D'après les spécialistes, plus d'éruptions volcaniques, plus de tremblements de terre, plus de tsunamis sont à prévoir. Il y a donc un lien très fort entre climat et activité tectonique. D'autres types de catastrophes, moins connues, mais tout aussi menaçante sont en recrudescence du fait du réchauffement : les débâcles glaciaires, ou jokulhaup, en islandais. C'est donc en Islande que Marie-Pier et Emilie se retrouvent pour ce sixième opus de Sur les routes de la science afin de vérifier sur le terrain les impacts du Climat sur les séismes.

Conseillers scientifiques (chercheurs) : JEAN-LUC SCHNEIDER et THIBAULT CAVAILHES, UNIVERSITÉ BORDEAUX 1


À la recherche de la sœur jumelle de la terre -  Hawai

Dans la série « Sur les Routes de la Science », la Française Emilie Martin et la Canadienne Marie-Pier Elie, toutes deux journalistes scientifiques chevronnées, parcourent le monde à la rencontre des chercheurs les plus éminents qui, sur le terrain, tentent de répondre aux grandes questions que posent tous les domaines de la science. Pour ce premier épisode, direction Hawaï et les fabuleux observatoires du mont Mauna Kea, sur les traces des exoplanètes et d'une possible sœur jumelle de la Terre...    

Conseillers scientifiques (chercheurs français) : Alain Lecavelier Des Étangs et Claire Moutou


Curieuse de Nature


Une série documentaire créée et écrite par Myriam Baran, Olivier Chasle et Luc Marescot
D'après une idée originale de Myriam Baran
Réalisée par Olivier Chasle

Avec la participation de TV5 Monde, du  CNC et le soutien de la REGION BRETAGNE
© JPL Films / Le Cinquième rêve / Ushuaïa TV / 2017


Sanglier dans le maquis corse

C'est autour de Corte, au cœur de la Corse sauvage que Curieuse de Nature vous invite à découvrir le sanglier qui se plait tellement dans l'entrelacs végétal du maquis, qu'il peut en devenir gênant. Biologiquement parlant, le sanglier est un cochon comme les autres, d'ailleurs les croisements sont nombreux et fertiles et donnent toute leur originalité au terroir corse. Partir à la rencontre de ce sanglier corse va vous offrir une jolie promenade maquisarde entre châtaigniers et plantes aromatiques.


Oursin dans la baie d'Ajaccio

Cet épisode commence de nuit, avec l'observation du ciel étoilé, avant de plonger avec délectation dans la vie incroyablement surprenante des oursins et de cette famille piquante et entièrement articulée autour du chiffre 5 ! Curieuse de Nature vous convie à explorer la douceur du littoral corse en avril et plonger en apnée sous le miroir de ses eaux turquoises, pour découvrir ces oursins, aux mœurs fascinantes et bien plus proches de l'homme que ce que leur apparence peut laisser supposer.


Échassiers dans le Golfe du Morbihan 

Les échassiers sont un peu comme les humains. Très semblables et pourtant tous différents, très grégaires, prompts à se chamailler mais également capables de s'entraider ou de mutualiser leur travail. C'est au cœur du golfe du Morbihan, l'un des plus beaux du monde, que Curieuse de Nature vous propose de partir à la découverte de ce peuple ailé, si proche et si distant en cabotant d'île en île, sur une embarcation traditionnelle, un très joli sinagot aux voiles cachou !

> https://vimeo.com/218347096
mot de passe: CDN_S3_2017


Iguane délicat sur les îles de Guadeloupe

Les iguanes, sont de grands lézards essentiellement américains qui appartiennent au cercle très fermé des lézards herbivores. C'est au cœur de l'archipel de la Guadeloupe que Curieuse de Nature vous initie à la vie arboricole du plus menacé de tous, l'iguane délicat des Antilles, que l'on dirait tout droit sorti de la préhistoire. Ces lézards d'un autre temps, nous conduiront vers les paysages arides de la Désirade, première île accostée par Christophe Colomb lors de son deuxième voyage, si différents de la luxuriance tropicale de la grande ile de Guadeloupe pourtant si proche.

> https://vimeo.com/218351520
mot de passe: CDN_S3_2017


Lamantin et pélican brun en Guadeloupe

Le lamantin des Caraïbes et le pélican brun ne partagent à priori pas d'autre point commun que de vivre tous deux le long des côtes caribéennes, mais ils sont deux parfaits exemples de l'interaction entre homme et faune sauvage. C'est sur la belle Guadeloupe, que Curieuse de Nature part à leur découverte pour comprendre les enjeux des programmes de conservation. La nature antillaise, extrêmement riche, a été très appauvrie par une chasse intensive, des siècles durant. Réparer les dégâts du passé est titanesque, parfois impossible. Pélican et lamantin sont deux emblèmes de cette reconquête de la biodiversité guadeloupéenne.

1ère publication : 5.10.2018 - Mise à jour : 17.10.2019