Conférence
4 oct.

La dette des femmes (Annulé)

Les recherches féministes ont montré que le système capitaliste dépendait étroitement du travail gratuit exercé par les femmes.

Thématique(s)

  • Sciences humaines et sociales

Avec

Les recherches féministes ont montré que le système capitaliste dépendait étroitement du travail gratuit exercé par les femmes. Ce travail domestique et de soin, à la fois invisibilisé et dévalorisé, conditionne l’existence même des sociétés ainsi que l’existence d’une force de travail capable de répondre aux besoins du capitalisme.  Un autre aspect, sous-estimé, est celui de l’endettement des femmes. A différentes périodes de l’histoire et de l’expansion du capitalisme, on observe un endettement massif des catégories populaires, parfois des classes moyennes. Or cet endettement de survie, destiné à joindre les deux bouts, souvent dégradant et humiliant, supposant parfois le monnayage des corps, est principalement assumé par les femmes. Alors que le contexte économique actuel entraîne un endettement croissant, il est urgent d’interroger cette féminisation de la dette et ses conséquences. 

Informations pratiques

Lieu

Université de Perpignan Via Domitia, Antenne de Mende

Séances scolaires

4 oct.
18:00 > 20:00

Publics concernés

18 - 25 ans

Organisé par

IRD - Institut de recherche pour le développement