Rencontre / débat
7 oct.

La nuit de la science - Lorient

Une soirée de conférences, d'expérimentations, de manipulations scientifiques sur des thèmes qui concernent notre quotidien et notre avenir

La nuit de la science - Lorient

Thématique(s)

  • Sciences de l'environnement
  • Sciences de l'ingénieur
  • Sciences de la Terre et de l'univers, de l'espace
  • Sciences de la vie et de la santé
  • Sciences exactes
  • Sciences humaines et sociales
  • Sciences numériques
  • Sciences participatives

Avec

  • Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL)
  • Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Information, de la Communication et de la Connaissance (Lab-STICC)
  • Laboratoire de Biologie et Chimie Marines (LBCM)
  • Laboratoire Temps, Mondes, Sociétés (TEMOS)

Les enseignants, chercheurs, ingénieurs, doctorants et partenaires de l’Université Bretagne Sud vous ont préparé des rencontres avec des scientifiques pour échanger, des expériences à découvrir et même des manipulations à réaliser vous-mêmes dans un cadre convivial ! De nombreux ateliers et courtes conférences sur des thèmes variés vous attendent.

EN EXPOSITION :

  • “La voiture à hydrogène” par Edouard CEREUIL, du syndicat Morbihan Énergies
    La voiture à hydrogène est l’autre alternative de la voiture électrique. Une voiture pourvue de cette technologie sera en exposition durant la soirée. Vous pourrez en faire le tour et découvrir en quoi elle s’avère totalement révolutionnaire.
  • “L’UBS résolument tournée vers la mer” par Mathilde PILLON et Valentin DANTEC, de l'association UBS Sailing Team
    L’exposition photo du bateau UBS 1 ou un projet par des étudiants et pour des étudiants. Un projet aux multiples facettes, sportif et académique. Le voilier UBS 1 permet à tous ses étudiants
    de découvrir la voile et aux navigateurs avertis, un accompagnement performant. Le voilier concrétise également les compétences en ingénierie proposées par les formations de l’université.
  •  “Pilote automatique pour bateaux volants” : Projet présenté par Johann LAURENT, Maître de Conférences à l’UBS (laboratoire Lab-STICC).
    L'idée de cet atelier est de présenter de façon interactive les problématiques liées au pilotage de bateau à foils. En effet aujourd’hui, tous les bateaux de course au large performants utilisent les foils pour "voler" au dessus de l’eau. Le Lab-STICC développe des algorithmes qui permettent de piloter automatiquement ces appendices dans le but d'optimiser les performances des voiliers de compétition.
  • “Biomimétisme et impression 3D pour des matériaux innovants” : par les étudiants du Master Eco-Conception des Polymères et Composites
    Les étudiants du Master Ecoconception des Polymères et composites présentent les fruits de leur projet dédié au biomimétisme. Inspiré de structures biologiques (os de seiche, pomme de pin…), les étudiants ont proposé des matériaux architecturés innovants qu'ils ont pu fabriquer par impression3D.

VISITES DE SALLLES SPECIALISEES :

  • “Salle cybersécurité”, Faculté des Sciences / bâtiment Sciences 1 : par Cyrille CHAVET, Maître de Conférences, Philippe TANGUY, Maître de Conférences et Philippe COUSSY, Professeur àl’UBS (Laboratoire Lab-STICC).
    Présentation des plateformes pédagogiques dédiées à la formation dans le domaine de sécurisation des systèmes embarqués.
  • “Laboratoire de Physique”, Faculté des Sciences / bâtiment Sciences 1 : par Marianne BEDEL, Agrégée de Physique, Florian BONHOMME, Assistant ingénieur à l’UBS et les étudiants de la licence de Physique.
    Présentation d’un certain nombre d’expériences de physique mises en œuvre dans le cadre de la formation.
  • “Salle d’impression 3D”, Faculté des Sciences / bâtiment Sciences 1 : 
    Présentation des moyens pédagogiques mis à la disposition des étudiants pour s’initier à l’impression 3D et au prototypage de pièces dans le cadre de projets.
  • “Hall Génie Civil”,Faculté des Sciences / Hall technique : par Arnaud PERROT, Maître de Conférences à l’UBS (laboratoire IRDL).
    Présentation d’une technologie d’impression 3D du béton, des activités de recherche et des matériaux étudiés.

MINI-CONFERENCES :

=> Histoire et société :

  • “Reconstitutions expérimentales de fromages romains” par Dominique FRERE, Professeur à l’UBS (laboratoire TEMOS). Venez ensuite assister à l’atelier (même pièce).
    Il ne reste des fromages romains et gaulois que les témoignages fournis par les textes et l'archéologie. Il est possible de faire parler la vaisselle laitière (dont les faisselles) en recourant aux méthodes typo-fonctionnelles et aux analyses biochimiques des contenus. Grâce aux résultats obtenus, que nous croisons avec les textes latins, il est possible de proposer une reconstitution des fromages gaulois et romains. Il s'agit d'archéologie expérimentale appliquée à la fromagerie.
  • “Réchauffement climatique, atténuation, adaptation : quels enjeux à l'échelle de la Bretagne ?” par Thibaut LECOMPTE, Maître de Conférences à l’UBS (Laboratoire IRDL).
    L'idée de cette conférence est de tenter d'expliquer les enjeux liés au climat, les derniers rapports des experts pour le climat (GIEC) et les enjeux de la région Bretagne à la fois pour tenter d'atténuer le dérèglement climatique et de prévoir une adaptation aux crises climatiques à venir sur le territoire.
  • “Le système nerveux central et la pratique du Football” par Pierre BAZIN, préparateur physique de l’équipe professionnelle du FC Lorient.
    Quel est le rôle du système nerveux central dans notre démarche de prévention des blessures articulaires et dans l’optimisation du traitement de l’information ? Quelles sont les situations qui nous permettent de le renforcer ?
  • “La technologie au service de la personne amputée” par Olivier GRENIER, de la société ORTHOFIGA
     Présentation de l’évolution des prothèses pour les personnes amputées. Les prothèses d’avant, de maintenant et du futur. Des prothèses pour vivre sans différence dans la vie quotidienne et dans le sport.

=> Thème de la mer :

  • “Sciences et techniques pour une transition vers une pêche durable” par Benoit VINCENT, Ingénieur à l’IFREMER
    De nombreuses études scientifiques montrent les impacts que peuvent avoir sur l’environnement les techniques de pêche : sur les fonds marins et les habitats, les écosystèmes, mais aussi par les pertes de matériel et les émissions de gaz à effet de serre. Quelles pistes les scientifiques suivent-ils pour rendre durable cette activité nourricière.
  • “L’impact des plastiques sur l’environnement : les apports de Tara” par Mikaël KEDZIERSKI, Maître de Conférences à l’UBS (laboratoire IRDL)
    Au début des années 2000, des particules de plastique de l’ordre de la dizaine de microns sont observées dans des échantillons d’eau de mer : ce sont des « microplastiques ». Leur présence a depuis progressivement été mise en lumière dans la plupart des milieux. Ces particules interagissent avec leur environnement et peuvent être vectrices d’additifs toxiques, des micropolluants et des organismes. Il est donc important de pouvoir évaluer localement le degré de pollution par les microplastiques et leur dangerosité pour l’Homme et les écosystèmes.

=> Énergie :

  • “Comment se passer d’énergies fossiles ?” par Pierre CREPEAUX, responsable du Service Environnement de la ville de LORIENT.
    La ville de Lorient met en œuvre de nombreux équipements techniques qui permettent diminuer sa dépendance aux énergies fossiles : panneaux solaires photovoltaïques, panneaux solaires thermiques, chaufferies bois. Quels sont les avantages de ces technologies, quels sont leurs inconvénients ? Est-il possible de se passer d’énergies fossiles ?
  • “Présentation   de   l'électrolyse   pour    la    production    d'hydrogène” par Philippe MANDIN, Professeur à l’UBS (laboratoire IRDL).
    L'exposé présentera d'abord les concepts de génie électrochimique qui permettent de comprendre les systèmes électrochimiques en général comme les batteries, les piles à combustible et bien sûr les électrolyseurs. Ensuite les idées explorées dans un cadre recherche et les projets confiées par les entreprises sur le sujet seront présentés.
  • "L'Odyssée d'Energy Observer, à la découverte des solutions concrètes pour la transition énergétique" par Louis-Noel VIVIES, directeur général d'Energy Observer
    Cette conférence se tiendra de 19h à 20h à l'amphithéâtre 2. Energy Observer est à l'origine le nom du premier navire hydrogène autonome et zéro émissions, à la fois plaidoyer et laboratoire de la transition écologique. Devenu aujourd'hui un organisme qui réunit à la fois expéditions et innovations, Energy Observer explore et développe les solutions qui prouvent qu'un autre avenir énergétique est possible, un avenir optimiste, plus respectueux de la planète et des êtres qui y vivent.

=> Matériaux et construction :

  • “Du Biomimétisme à l'impression 4D : des pommes de pin pour des récifs artificiels et les futures stations lunaires” par Antoine LE DUIGOU, Maître de Conférences à l’UBS (Laboratoire IRDL).
    Cette mini-conférence propose de décrire i) comment on peut concevoir des matériaux de demain en s'intéressant au mécanisme de dissémination des graines (pomme de pin, épis de blé...) et ii) comment on les fabrique par impression 4D. L'exposé s'appuiera sur des exemples de travaux de recherches menés à l'IRDL en collaboration avec IBLUE (Ecole universitaire de recherche interdisciplinaire spécialisée en sciences et technologies marines) et l'Agence Spatiale Européenne.
  • “Réseaux architecturés et architectures de réseaux” par Noël CHALLAMEL, Professeur à l’UBS (laboratoire IRDL).
    Cette conférence abordera l’étude du comportement des matériaux architecturés d’essence discrète et leur modélisation structurelle continue. Des applications dans le domaine de la physique ou de la mécanique des milieux hétérogènes seront évoquées, concernant à la fois les structures atomiques mais aussi les structures du génie civil.
  • “La physique du tas de sable” par Vincent PICANDET, Maître de Conférences à l’UBS (laboratoire IRDL).
    Facilement perceptible au quotidien, ludique et surprenante, la physique du « tas de sable », ni solide ni liquide, est souvent restée empirique et les recherches associées jugées comme « low-tech ». Pourtant, en génie civil, comme dans de nombreux secteurs (l’agroalimentaire, la chimie, etc.), la sophistication croissante des procédés de fabrication suscite un nouvel intérêt pour cette physique encore peu explorée.

ATELIERS :

=> Biologie :

  • “Expériences physiques et chimiques, observation de microorganismes marins” par Flore CAUDAL, Marie CHAMPION, Mama Aïssata BANGOURA et Amandine MOROT, doctorantes à l’UBS (laboratoire LBCM).
    Vous assisterez à des démonstrations de microbiologie avec diverses expériences : mise en évidence de micro-organismes (bactéries, levures, champignons) et présentation de la "boite à coucou". Des observations microscopiques de divers organismes marins vous seront proposés (petits crustacés, micro-algues marines).

=> Matériaux et procédés : 

  • “Rehab-Lab de Kerpape. Aides techniques et impression 3D : de patient à acteur” par Jérémy BESNIER, du Laboratoire d'Assistances Technologiques CMRRF de KERPAPE.
    Le REHAB-LAB est un FABLAB intégré, destiné à la fabrication d'aides techniques pour les usagers de structures de soins ou médico-sociales. Il permet aux patients / résidents de devenir acteurs du développement de leurs propres aides techniques via l’impression 3D. Véritable lieu d’échanges, de partage et de formation en dehors des soins, le REHAB-LAB se base sur une collaboration patients / ergothérapeutes / référents techniques. Le premier REHAB-LAB a été lancé en février 2016 au Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles de Kerpape par le Laboratoire d'Assistances Technologiques du Centre en lien avec les services d’ergothérapie.
  • "Matériaux architecturés / structurés” par Christelle COMBESCURE, Maître de Conférences à l’UBS (Laboratoire IRDL).
    Quand on parle de matériaux, on s'imagine toujours quelque chose fait d'un seul bloc. En réalité, lorsque l'on zoome sur ces matériaux, on leur découvre une structure à petite échelle. L'effet de la structure sur les capacités des matériaux est connue depuis longtemps mais aujourd'hui, grâce aux technologies d'impression 3D, on peut fabriquer des matériaux architecturés qui ressemblent fort aux constructions de G. Eiffel : pourquoi est- ce intéressant et comment les construire ? C'est ce que nous verrons lors de cet atelier : Matériaux architecturés : le pouvoir de la structure !
  • "Sauver la planète grâce à l'impression 3D : Peut-on imprimer des choses plus utiles que des figurines rigolotes et des porte-savons ?" par Léo TALOTTE, fabmanager & ingénieur matériaux, et Cécile ROUDIT-LE ROUX, chargée d'animation du Parc Technologique de Soye
    L'imprimante 3D est un outil formidable, dont tout le monde a entendu parler, mais à quoi une imprimante 3D sert-elle vraiment ? Quelles sont les possibilités et les limites de l'impression 3D plastique ? En un mot, peut-on et doit-on tout fabriquer en impression 3D ?
    Léo TALOTTE, ingénieur matériaux et fabmanager au Fablab du pays de Lorient, présentera le principe de fonctionnement de l'imprimante 3D, et quelques projets emblématiques qui ont jalonné l'histoire de ces machines. On parlera donc de RepRap, Prusa, d'open source, de fabrication distribuée de visières anti-COVID, de clitoris, de repair café, de bricolage et bien d'autres choses.

=> Technologie et physique :

  • “Bar Bidouille Energie” par les Petits Débrouillards Grand Ouest - antenne de Lorient.
    Allumer une LED avec du sel, produire de l'hydrogène avec du bicarbonate, propulser un bateau avec une bougie ou du produit vaisselle... Débusquez l'énergie et ses transformations incessantes ! Avec nos animateurs.trices Petits débrouillards et leur collection de mini-défis, vous apprenez en faisant, vous déduisez en voyant, le tout dans la joie et la bonne humeur.
  • “Une année, un robot” par les étudiants du club de robotique de l’ENSIBS.
    Les étudiants du Club de Robotique imaginent et conçoivent des robots dans le but de participer à la coupe de France de Robotique.
  • “Matériel et imagerie d'une observation nocturne" par l’association STERENN de la ville de Quéven.
    L'association STERENN vous propose de découvrir sur son stand, la manière dont elle procède pour obtenir des images des planètes et capturer les splendeurs du ciel profond. 

 

https://www-actus.univ-ubs.fr/fr/index/actualites/service-communication…

 

Informations pratiques

Lieu

Université Bretagne Sud - Centre de recherche C. Huyggens - Lorient
Rue de Saint-Maudé 56100 Lorient

Date(s)

7 oct. 2022
19:00 > 23:00

Publics concernés

6 - 11 ans, 11 - 15 ans, 15 - 18 ans, 18 - 25 ans, 25 ans et +

Capacité

1000 personnes max.

Accessibilité

Mobilité réduite

Établissement recevant tous les publics

Organisé par

Université Bretagne Sud